Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

70% des franciliens souhaiteraient aller voir ailleurs

1ceba7ef759c6d9b38c1e0b38e961046d9c65947

Stress, pollution, coût de le vie trop élevé et prix de l’immobilier exorbitants sont autant de raisons qui donnent envie aux franciliens d’aller voir ailleurs. Deux tiers des habitants d’Ile-de-France éprouvent l’envie de changer de vie et d’aller voir ailleurs.

 

Les raisons du désamour

Le rythme de vie trop stressant, le coût de la vie et de l’immobilier, et, enfin, la pollution sont les 3 raisons principales qui poussent les franciliens à envisager leur vie loin de la région parisienne.

Le stress arrive en tête de cette enquête réalisée par l’Observatoire Société et Consommation avec 31% de réponse parmi les sondés, la pollution arrive en troisième position avec 16% de réponse et le coût de la vie et de l’immobilier arrive en deuxième position du souhait de quitter l’Ile-de-France avec 18% de réponse.

En effet, les prix de l’immobilier n’ont jamais été aussi élevés à Paris et en banlieue : le prix moyen au mètre carré est de 3 486€ dans les Yvelines, il est de 2 552€ dans le Val-d’Oise, le mètre carré se négocie à 5 387€ dans les Hauts-de-Seine, 3 000€ en Seine-Saint-Denis, 3 939€ le M2 dans le Val-de-Marne, 2 284€ en Seine-et-Marne, 2 561€ en Essonne et la palme, bien entendu, revient à Paris Intra-Muros avec un prix médian au mètre carré de 8 670€.

 

Où les franciliens souhaiteraient s’exiler ?

En cas de départ de la région parisienne, les franciliens privilégieraient les villes de taille moyenne ou les villages, de préférence en périphérie d’une grande ville.

Le sud de la France est plébiscité par les sondés en cas de départ. 19% des sondés opteraient pour la région Occitanie, suivent la région Nouvelle Aquitaine (17%) et la région PACA (13%).

Une enquête précédente de Cadremploi indiquait également que les Parisiens se verraient bien vivre à Bordeaux, Nantes, Lyon, Toulouse ou Montpellier en cas de départ de la capitale.

A titre de comparaison, un francilien qui décide de s’installer en région Occitanie pourra acquérir un bien immobilier pour 2 112€ / M2 à L’Isle-Jourdain dans le Gers, soit 30% à 400% moins cher qu’en région parisienne.

Retour aux actualités