Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Les loyers en très nette baisse depuis le début de l’année

75cd9b46c5a864bd1bce7e95a852bd529277f7e6

Le marché locatif ne se porte pas au mieux. 64% des villes de plus de 100 000 habitants ont vu les loyers baisser de 0,6% en un an. 55% des villes de 10 000 habitants et plus connaissent également un recul des loyers.

 

Des locataires de moins en moins mobiles

Le marché de l’emploi qui tarde à repartir et la hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers n’incitent pas les français à changer de logement.

30,6% des français ont en effet quitté leur logement en 2015 (grâce aux taux très compétitifs), contre 28,6% en 2017. La hausse des taux d’intérêt a des effets négatifs sur les primo accédants qui représentent 30% des locataires.

 

Le parc immobilier locatif diminue

Les propriétaires bailleurs vendent de moins en moins leurs biens immobiliers à d’autres bailleurs. Depuis 2015, les propriétaires bailleurs ont en effet vendu deux fois plus à des propriétaires occupants qu’à des bailleurs. La baisse des loyers aura des effets néfastes sur les candidats à l‘investissement locatif.

Cette même baisse des loyers a pour conséquence une dégradation du parc immobilier locatif. Les propriétaires, louant moins cher, repoussent la réalisation de certains travaux d’entretien ou de rénovation dans le temps et leurs appartements se dégradent.

 

Rennes, Marseille et Le Havre, les grands perdants

Les propriétaires bailleurs possédant des biens immobiliers sur Rennes ont vu leurs loyers baisser de 3,6%, 2,7% pour Marseille et 3,5% pour Le Havre.

Paris et Bordeaux, deux villes prisées par les investisseurs, ont également vu leurs loyers baisser :
-0,6% pour Paris et -0,8% pour Bordeaux.

Peu de villes voient les loyers augmenter. On notera que les loyers ont augmenté en 2017 à : Lyon (+2,1%), Nîmes (+2%) et Lille (+1%).

Retour aux actualités